viande blanche poulet

Viande blanche ou viande rouge : que choisir ?

Source de protéines animales, la consommation de viande régulière et raisonnable permet de satisfaire aux demandes de notre organisme en la matière et est très importante pour notre équilibre en apports nutritionnels.


Or, se pose la question décisive : que choisir entre la viande rouge ou la viande blanche ? C’est tout l’objet de cette présentation que nous vous proposons ici.

Pourquoi consommer de la viande blanche

La consommation de viande blanche, on le sait, fait partie des viandes les moins constitutives en graisses, d’où leur appellation de viandes maigres. Surtout la viande de poulet qui entre d’ailleurs dans certains régimes.
Il est aussi possible de consommer le poulet de manière plus gourmande, dans certains restaurants par exemple sous forme de wrap, poulet mariné ou poulet frit qu’il est possible de déguster dans ce restaurant par exemple.
De plus, le porc, le veau, le lapin et les volailles recouvrent notre besoin indispensable en acides aminés et oligoéléments tout en nous apportant autant de protéines que la viande rouge, malgré ce que l’on pourrait croire. La viande blanche, moins grasse et moins calorique que la viande rouge permet donc en outre de prévenir et limiter le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires.

Et la viande rouge ?

La viande rouge, quant à elle, est donc plus grasse et peut favoriser ces maladies si on la consomme trop régulièrement et surtout en trop grande quantité. En effet, c’est la teneur en acide gras saturés en particulier, qui favorisent une hypercholestérolémie.
Ces graisses dites « mauvaises » contribuent donc à boucher nos artères. Malgré ses apports reconnus en fer, en vitamine B12 utiles à notre cerveau, ou en sélénium comme antioxydant, la viande rouge ne tient pas la comparaison avec les vertus de la viande blanche.

Pour une alimentation équilibrée, préférez la consommation de viande blanche

Il s’agit donc de privilégier dans votre assiette une consommation régulière de viande blanche, et le choix en viande blanche est large. A revers de croyances erronées, c’est bien dans la viande de porc que vous trouverez le plus de protéines, en particulier son escalope qui apporte 36 g de protéines pour 100 g de viande.
De surcroît, on retrouve les bienfaits nutritionnels incomparables de la viande blanche dans le poulet ou la dinde, précisément en prenant soin de ne pas consommer la peau, plus grasse. Ces viandes de volailles contribuent à éloigner les risques de cancer et, de plus, sont moins difficiles à digérer donc mieux assimilables : le soir, vous serez plus léger pour passer une nuit normale, bien récupératrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *